Je suis assez: 3 mots qui changent une vie

Je suis assez. | Marie-France Pellerin | T-shirt - cocooning

Je suis assez. J’ai passé les trois premières décennies de ma vie à me dire que je n’étais pas assez. Pas assez belle, pas assez courageuse, pas assez mince, pas assez grande, pas assez talentueuse, pas assez riche, pas assez bien. Une liste interminable.

Je lis énormément sur les causes émotives de la maladie en ce moment, et je réalise à quel point mon discours haineux envers moi entretenait les symptômes de la maladie de Hashimoto et l’intestin irritable. Dirais-je ces atrocités à une amie? Jamais même je ne les penserais!

Ça a nui à mes relations amoureuses en plus de freiner mes ambitions professionnelles. Je me suis écrasée devant des gens qui m’humiliaient parce que, je le croyais, je ne valais pas mieux qu’une risée. 

Je suis assez. | Marie-France Pellerin | T-shirt - cocooning

Puis je suis tombée sur un petit truc de la thérapeute Marisa Peer, qui explique que la cause de nombreux problèmes, c’est tout simplement un sentiment de ne pas être assez, un manque d’amour envers soi-même.

Notre pire ennemie, c’est souvent nous-mêmes. Donc chaque fois qu’une pensée négative envers notre propre personne pointe, elle propose de répéter ces trois mots:

«Je suis assez.» 

Je l’ai même écrit dans mon miroir au rouge à lèvres. Parce que chaque matin, en me levant, j’avais la fâcheuse habitude de faire l’inventaire de mes petits défauts, de ce qui me dérange. J’en ai aussi fait des alarmes sur mon téléphone, particulièrement lors de journées stressantes.

Ces trois mots en apparence banale ont un effet plutôt puissant sur le cerveau. Après un peu de résistance, mon esprit s’est naturellement mis à faire l’étalages de mes qualités plutôt que de mes défauts. Je vous mets au défi de l’essayer!

Dites-moi en commentaires ce que vous aimez le plus chez vous! Perso, j’aime ma discipline à toute épreuve.

Je suis assez. | Marie-France Pellerin | T-shirt - cocooning
Je suis assez. | Marie-France Pellerin | T-shirt - cocooning

Article précédent
Prochain article

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply