GRWM | Mon look de la St-Valentin

GRWM Special St-Valentin Marie-France Pellerin

Ah, la St-Valentin! J’ai une relation un peu amour/haine avec cette soit-disant fête de l’amour. Peut-être parce que je ne compte aucune belle St-Valentin à mon actif.

On m’a oubliée, j’ai été larguée deux jours avant, on m’a trompée. Mon copain, il y a quelques années, m’avait même offert un jouet sexuel en me disant: “Tiens, pour quand tu vas retomber célibataire!” Hum, ce n’était pas le plan en entrant en relation… Puis il y a trois ans, j’ai passé la nuit à l’hôpital, et on allait enfin me diagnostiquer l’intestin irritable.

Mais cette année, j’ai la certitude que ce sera la bonne: je la passerai en compagnie de deux belles amies célibataires. Et sans doute aussi parce que pour la première fois de ma vie, je me sens bien et complètement épanouie célibataire. J’ai cessé de me définir par mon état civil.

Car en fait, après autant d’échecs, j’ai réalise d’une part que j’allais spontanément vers les mauvais gars. Pas le type bad boy, non. Un type beaucoup plus discret mais qui n’en fait pas moins des ravages sur les petits coeurs de ces demoiselles: le torturé au passé pas réglé.

Pour la première fois de ma vie à Paris, j’ai exactement compris ce qu’était mon pattern. Bien humblement, j’ai aussi compris que je valais mieux que ça et que je n’allais pas sauver personne. On ne peut que se sauver soi.

Et j’ai compris surtout que la seule personne dont je devrais être amoureuse, c’était de moi-même. C’est à ça que je vais trinquer, cette St-Valentin, entourée des plus belles personnes qui soient.

Je vous présente donc un petit Get Ready With Me qui décortique mon look du 14 février, inspiré de la palette Naked Heat d’Urban Decay.

Vous aimez? Laissez-le moi savoir en commentaires!

 

 

 

 

 

 

SHOP THE POST

Article précédent
Prochain article

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply